Articles Critiques I - Le T'Sank Critique Le Chat du Cheshire I

Je ne connaissais pas du tout Alexis Flamand ni son Cycle d'Alamänder, jusqu'à ce que Bouchon des Bois décide de chroniquer le premier tome, me faisait très envie (vil démon ! Toi au moins tu viens bien de là où Jon voulait avoir un démon !). Elle a apparemment parlée de moi à Céline Landressie et Alexis Flamand, qui m'ont envoyés chacun le premier tome de leur série, à savoir Le T'Sank pour Alexis Flamand et La Floraison pour Céline Landressie. Merci à eux ! Deux romans que j'étais impatiente de lire, et c'est maintenant chose faite pour Le T'Sank !
Nous partons pour le monde d'Alamänder, où nous allons rencontrer deux personnes très différentes : Maek et Jonas. Deux personnages différents, dans deux endroits différents, à deux époques différentes. Maek est un jeune garçon qui va quitter sa famille, pour partir à la recherche d'une école légendaire, l'Ecole T'Sank, qui forme au métier d'assassin. Pour cela il va devoir traverser des déserts, résister à des spores destructrices et se battre contre du blé carnivore. De son côté, Jonas est un détective spécialisé dans les enquêtes criminelles magiques. Pour empêcher la destruction de sa maison, il se rend dans le royaume voisin et doit élucider le mystère d'un complot, visant possiblement à éliminer le roi...
La première fois que j'ai lu le résumé, ça m'a fait penser à la série de Jasper Fforde, Thursday Next. Pas tant pour l'histoire proprement dite, mais plus pour le côté très décalé, farfelu, humoristique, complètement barré et peuplé de créatures étonnantes. De ce point de vue, ça correspond ! Mais Alexis Flamand a fait son propre univers, bourré de codes, de règles et de personnages tous plus intéressants les uns que les autres. Évidemment, j'ai adorée les deux personnages principaux. Jonas est tout de suite touchant, on s'identifie rapidement à lui, et son côté candide m'a énormément plu. Il est accompagné de Retzel, un petit démon qu'il a invoqué à la place d'un autre. Le comportement et les réparties de Retzel en ont fait beaucoup pour contribuer à me faire sourire ! De son côté, Maek est plus sombre, plus renfermé, ce n'est pas toujours pas facile de rentrer dans ses pensées. Mais vraiment intrigant !
Outre donc les personnages très bien travaillés, il y a eu également un énorme travail fait sur les descriptions, les paysages, la faune et la flore... On s'y croirait ! Je n'ai maintenant qu'une envie, c'est aller me promener en Alamänder, et je sais comment faire pour ça : me procurer le plus vite possible les tomes suivants !
Si vous ne connaissez pas encore Le Cycle d'Alamänder, foncez dessus tout de suite !
Le petit plus que j'ai également adorée, c'est qu'on a droit à des passages où l'auteur discute avec ses personnages, des passages « off » dans la narration où on peut voir comment les personnages vivent lorsqu'ils ne sont pas lu... Un vrai régal !

Le Chat du Cheshire - lien direct