Articles Critiques I - Le T'Sank Critique Onirik I

Le résumé annonce un monde original et farfelu. Ce n’est rien de le dire !

C’est bien simple, avec ce roman, on s’éclate ! Les personnages sont attachants, assez fous, et l’intrigue est tout à fait originale. On rigole autant de bon coeur qu’on hallucine. Impossible de ne pas penser que l’auteur n’a pas fumé la moquette ou les rideaux (ou les deux).

Notre coup de coeur va définitivement à l’histoire des céréales carnivores. Suite à des recherches pour accroître le rendement des céréales, celles-ci ont fini par trouver la conscience. C’est donc une guerre de tous les jours pour pouvoir les récolter... sans se faire bouffer ! Plus loin, il faut se présenter à un poulpe géant pour ne pas qu’il nous dévore.

En fait, dans ce livre, tout est prêt à croquer tout le monde.

Le texte est rempli de clins d’oeil et de références de ce genre : loufoques et limite surréalistes. L’intrigue est passionnante, bien menée, bien écrite, et oscille artistiquement entre science-fiction et fantasy.

Atypique, authentique et saugrenu, on se laisse emporter avec bonheur dans ce premier tome plus que prometteur.

Et il ne sera pas trop de conclure qu’à la fin, on a qu’une envie : se précipiter sur les suivants !

Emilie pour Onirik - Lien direct