Je vais être honnête, tout le long de ma lecture, je pensais que cette chronique sera simple à faire, que les mots en découleraient tout seuls, mais que neni ! La fin du roman est à coupé le souffle ! Mon cœur en a pris un sacré choc, toutes les idées que je m'étais faites sont tombées comme un simple fétu de paille. L'auteur a su me mener sur des chemins boueux et remplis de trous. Il a su me mener en bateau, tout simplement ! Et rien que pour ça, il mérite un grand bravo ! Plus je lis, plus j'arrive à deviner les choses et là... rien du tout, il m'a totalement surprise et choquée par les révélations !
Comme vous le savez, le premier tome avait été une excellente découverte, bourrée d'humour, de découvertes et d'un univers atypique mais non moins complexe et complet. Je l'avais dévoré, et je n'avais qu'une hâte : pouvoir me procurer la suite pour poursuivre les aventures de Jon, Maek et compagnie. Alors, quand j'ai enfin craqué (oui, je suis faible, je sais), et que j'ai reçu le tome 2, il ne m'a pas fallu longtemps pour le commencer !
J'étais ravie de retrouver les personnages, mais surtout mon petit chouchou d'amour (oui, à ce stade-là, on appelle un chat, un chat, hein!) : Retzel ! Même s'il est très peu présent dans ce tome-ci, l'auteur m'a rassurée en me disant qu'il reviendrait en fanfare dans le tome 3 (je crains le pire autant que je suis pressée de voir tout ça...). Mais pour le peu qu'il a été présent, ça n'a été que bonheur, crise de fou-rire et larmes aux yeux tant il est... unique en son genre. Même dans les situations les plus critiques, il a le don de vous faire rire et de vous détourner du pire (merci à l'auteur de l'inventer, vraiment!).
Mais pour combler cette absence, un nouveau personnage fait son entrée, et pas des moindres : Rachelle, une ancienne collègue de ce cher Jonas. Nous en avions déjà eu un aperçu dans le tome 1, mais très léger, où l'on avait juste parlé d'elle en une page ou par-ci, par-là. Mais là, elle entre vraiment dans le vif du sujet, devient l'un des personnages principaux et me plaît. Même si au début, vu le tableau qu'on en dépeignait dans le 1, j'en suis arrivée à la détester sans la connaître, mon avis a changé très rapidement. Bien qu'arrogante et sarcastique, elle est en fait très attachante par ses gestes et ses paroles. Elle devient un pion important dans cette aventure et on ne voit pas la suite de l'aventure sans elle.
Même si pour ce tome 2, les passages des T'Sanks sont plus discrets et moins présents, on en apprécie leur présence. Plus on avance, plus des révélations tombent, et plus on comprend le fonctionnement réel d'Alamänder et ce qui en découle. On se fait plein d'idées sur cette Ecole, et finalement, on se retrouve avec de nouvelles vérités et en en reste scotché.
Quant à Jonas, il est fidèle à lui-même, et même s'il prend du « grade » au fil de temps, il reste très humble et ne prend pas la grosse tête comme beaucoup le feraient. Il est vraiment un personnage attachant, et on a du mal à croire qu'il pourrait changer par la suite. Edrick est aussi un personnage que j'étais heureuse de retrouver. Le fidèle ami de Jonas nous en fait voir de toutes les couleurs, il cache bien des choses qui nous laisseront babas lors de la révélation. Les autres personnages sont tout autant intéressants mais je vous laisse les découvrir par vous-même !
Et l'intrigue, me direz-vous ! Eh bien... je dois dire que je ne sais pas trop comment enclencher cette partie. Bien sûr que je l'ai aimée, que mon cœur a fait les montagnes russes tout le long mais... (non, pas de mais négatif, oh!) si j'en dis trop, vous n'aurez pas la surprise de la découverte ! Sachez juste que nos personnages ne sont pas au bout de leurs surprises (oh non, loin de là!), qu'ils vont souffrir, devoir faire des choix pas toujours faciles à prendre et... découvrir des choses qui changeront leur façon de faire et de penser.
Et croyez-le ou non, mais ces CHOSES m'ont déboussolée, surprise, étonnée, choquée pour certaines. Oui, oui à ce point. (D'ailleurs, Alexis, je te demande pardon pour mes réactions à chaud en privé mais... tu m'as bien eue ! ^^). Les dernières pages sont empruntes de beaucoup de révélations mais du coup d'énormément de sentiments qui sont parfaitement dosés. Pour moi, cette fin est parfaite, rien est à changer, tout est authentique.
Oui, je l'avoue, la fin signe aussi le retour de mon chouchou Retzel et un retour... Ouah. Je crois que je n'ai jamais autant pleuré de rire qu'avec cette saga, ce retour, ce personnage. Encore une fois, l'auteur a su me surprendre par cet événement, je savais qu'il reviendrait, mais de cette manière... pas du tout, ce qui rend la chose encore meilleure et divine. Vous l'aurez compris, j'aime cette saga à un tel point que là je ne vous conseille pas de la lire, je vous L'OBLIGE ! OK, message passé ? Puis si jamais, plus bas je vous mets le lien de la boutique du site donc... vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

Même si à plusieurs moments j'avais du mal à imaginer les lieux et où ils se trouvaient, j'ai passé un excellent moment, à tel point que j'ai, encore une fois, dévoré le contenu. Je vais bien sûr continuer l'aventure, mais avec une petite pause (mon cœur m'en demande une très gentiment, et il faut que je me remette de mes émotions, surtout que ma bînomette chérie m'a dit que je n'étais pas au bout de mes surprises...). Si avec ces deux avis je ne vous ai pas convaincus, je ne sais plus quoi faire pour vous dire que ce genre de fantasy est si rare que quand on le découvre c'est un bonheur sans nom. Bien que l'univers soit complexe et devienne de plus en plus noir, il n'empêche que c'est une bouffée de fraîcheur. Vous allez très vite me retrouver avec mon avis sur le tome 3, car je ne tiendrai pas longtemps avant de l'ouvrir ! Et je salue encore une fois le talent de Alexandre Dainche qui nous offre un plaisir des yeux immense.

 

Justine pour Lire Une Passion - Lien vers l'article