J’ai aimé et il n’y a pas encore de Dragon (mon dieu, tu es sûre que ça va ?). Bon, le style d’écriture l’univers assez original et surtout l’humour qui brise le quatrième mur quelque fois et qu’est-ce que c’est drôle (pas comme toi, tu n’es pas drôle) (tait-toi, tu veux ^^’). L’intrigue est bien construite et les personnages sont cool, j’ai déjà hâte d’avoir la suite entre les mains.

Il y a des sortes de poulpes de combat (NON MAIS ALLO, C’EST DES SKORJS) (Okay calme toi). Bon, ce n’est pas des dragons, mais c’est cool quand même. Et mon personnage préféré, c’est le démon de compagnie du mage Retzel, qu’est-ce qu’il est drôle ce petit démon. Il apparaît et disparaît et est génial. Bon, une fois de plus l’auteur est parfois sadique de manière incroyable entre ce que les personnages subissent et leurs compagnons. Franchement n’hésitez pas, c’est une belle découverte, je le mets dans un de mes coups de cœur, parce que j’ai bien ri et que j’attends la suite, c’est ce que je demande à un livre. ET EN PLUS IL EST TROP COOL (tu n’as aucune raison logique de le mettre dans un de tes coups de cœur) (C’est pour ça que c’est un coup de cœur, stupide voix dans ma tête.).

J’en profite pour vous dire que l’édition qui édite se livre es toute nouvelle, et ça c’est cool, en plus ils vont se spécialiser dans l’héroïque fantasy, moi qui aime les dragons, je suis trop content (oh, tu commences à nous faire chier avec tes dragons, perso, je suis team Skorjs). Donc la maison d’édition est sympa, et j’ai gagné le livre en épreuve non corrigé, donc je leur fait un petit coup de pub, je vous mets les liens en fin de chronique (C’est bon t’as fini ta merde…. On peut reprendre) (oh ça va, je ne gagne pas d’argent non plus) (mais alors pourquoi tu fais ça petit con) (Je ne sais pas, je suis sympa quoi…) (oh putain, t’es sympas mais sacrément con) (C’EST BON JE PEUX FINIR) (VAS-Y VENDU).

19146177_1348760165171014_7223649945652536581_n.jpg

En début de chapitre, il y a souvent des éléments qui permettent de comprendre certaine subtilité du monde de nos héros. L’intrigue et certains retournements de situation sont improbables et géniaux. Un thriller dans un univers d’héroïque fantasy, j’en ai rarement lu, et j’ai apprécié, il y a aussi pas mal d’action surtout grâce au petit Maek. Si vous pouvez le lire, que vous aimez rire, et que les poulpes ou univers original vous plaisent, alors vous allez kiffer ce livre, Jon Alamänder peut avoir des déductions telle un Sherlock Holmes (Tu ne dis pas ça pour teaser le prochain livre que tu es en train de lire…) (Non carrément pas, c’est vrai en lisant ce livre, je ne savais même pas que c’était un thriller…).

Mot de la fin, je veux le tome 2.

-Coupez, c’est une fin de tournage de la chronique la porte des abysses.

– T’es sérieux mec, tu ne fais pas ça pour faire comme le livre.

– De quoi, tu me parles ?

– Sérieux mec, c’est du plagiat.

– Mais non, c’est un hommage, bon, on a quoi en stock pour la suite des chroniques dans cinébook.

– Alors on doit ouvrir les chroniques de jeux vidéo, tu as le livre la 25ème heures à finir de lire, la chronique de Uncharted 4 qui parle aussi de pirate à croire que tu le fais exprès. Et vous devez faire évoluer le site en bad ass attitude.

-Ok merci, Bon vous me trouvez un Skorjs pour que j’aille voir Lunanym

– Sa marche, patron.

-Merci, voix dans ma tête.

Jérémie Crow pour Cinebooks - Lien direct