Tome 1 : Le T'Sank

Voici le premier tome d'une série en 5 volumes.
Et la quatrième de couverture ne part pas par quatre chemins : ovation à la nouveauté / inventivité du monde. De telles descriptions m'incitent habituellement à la prudence... mais comme j'ai eu le plaisir de me faire convaincre par l'auteur lui même, j'ai évidemment craquer. Qu'Ernst XXX en soit remercié !

Le monde décrit est vraiment spécifique. Pas de resucé d'autres univers, ici tout est à part. Pour preuve, en lieu et place de chevaux... on a des poulpes géants qui se nourrissent de la sève des arbres...
On peut aussi citer ces "céréaliers-guerriers" qui doivent se battre pour récolter (tuer ?) le blé carnivore.
Pas de doute, c'est vraiment un monde à part.
Et ce monde est particulièrement bien décrit : histoire, système de magie, (géo)politique, complots,... Un univers très complet qui se laisse découvrir avec avidité... et sans aucune lourdeur.

Côté histoire, il s'agit clairement d'un tome d'introduction : les choses prennent leur temps, et on découvre le monde à travers deux voyages différents :
1/ Celui de Maek, jeune garçon renfermé qui rêve de devenir assassin et dont le voyage sera un parcours initiatique.
2/ Celui de Jonas Alamänder (oui, comme le nom du continent, ses parents n'avaient pas beaucoup d'imagination lorsqu'ils s'achetèrent un nom), qui part pour plaider sa cause auprès de son tout nouveau souverain qui pour l'occasion veut raser sa maison.
Parcours qui mettra en scène une partie enquête policière assez simpliste, mais qui sert bien de support à son véritable rôle : découvrir ce monde et ses loufoqueries.

Car hormis le fait que ce monde est novateur, l'humour est quasiment omniprésent dans ce livre.
Que cela soit du comique de situation avec Retzel, le démon familier excentrique et gaffeur à de l'humour plus ou moins subtil.

Quelques exemples ?
La magie s'appelle le noble ART. ART pour Altération de la Réalité Transformable.
Tirés des premières pages :
"La chose n'est pas si aisé Majesté. Depuis que les Xéols se sont installés sur nos rivages il y a un siècle et demi, personne n'est parvenu à les persuader que leur extermination serait un bienfait pour l'humanité."

"En tant que général en chef des armées, je me suis permis de procéder à une simulation stratégique de dissuasion. Ainsi que sa Majesté vient de le proposer, nous pourrions tous les tuer afin de leur montrer ce qu'il leur arriverait s'ils décidaient de nous attaquer."

J'ai vraiment été conquis du début à la fin par cet humour, car l'auteur arrive à doser tout cela suffisamment subtilement, tout en l'intégrant de manière cohérente à son monde.

Pour finir, cerise sur le gâteau : le style d'écriture de l'auteur est particulièrement agréable.

Note
Un 18/20 pour ce livre. Un monde tout neuf à découvrir, fouillé et qui se tient.
De l'humour savamment dosé, qui est à la fois présent quasiment tout le temps, mais qui s'intègre dans l'univers comme étant naturel. Un tome d'introduction particulièrement bien amené.
Les quelques points manquants pour la perfection n'étant principalement dû qu'au fait qu'il s'agit d'un tome d'introduction.
Cela va sans dire, la suite sera rapidement lue.

Thrr-Gilag pour Plumes et Etoiles - Lien direct

Agenda

Prochaines dates :

Salon du Livre de Paris les 16 et 17 mars 2019

- Trolls et Légendes à Mons (Belgique) les 19, 20 et 21 avril 2019

- Imaginales à Épinal les 25 et 26 mai

A propos du Cycle

Les tomes du Cycle sont :

1. La Porte des Abysses

2. La Citadelle de Nacre

3. La Nef Céleste

10 bonnes raisons de lire Alamänder

- C'est encore mieux que Fantomette contre Sauron
- Vous voulez plagier un bouquin de Fantasy, pourquoi pas celui-là ?
- Vous aimez le blé carnivore
- Vous aimez les pieuvres en général
- Vous n'avez rien d'autre à faire pour le moment
- Vous êtes un adulte responsable, vous n'avez pas à vous justifier
- Vous voulez une excuse pour glander au boulot ( d'habitude vous lisez l'annuaire )
- Tellement de personnes disent du mal d'Alamänder que ça mérite le détour
- Vous êtes la cible d'un odieu chantage dont je suis l'instigateur pour vous obliger à le lire
- Vous ne le savez pas encore, mais vous allez mourir dans peu de temps. Pourquoi ne pas prendre les dernières minutes qui vous restent pour commencer un chouette bouquin ?

10 bonnes raisons de ne PAS le lire

- Vous êtes un canard, vous ne savez donc pas lire
- Vous êtes mort
- Votre belle-mère s'appelle Gisèle Alamänder
- Vous ne savez pas que ce roman existe et vous n'avez même pas internet, de toute façon
- Ça manque de sexe, de sang et de harengs
- Il n'y a pas de nain, de troll, de dragon, d'orque, de mort-vivant, d'elfe, d'elfe noir, d'elfe des forêts ni d'elfe des plages
- Je préfère SAS
(Oui, je sais, ça ne fait que 7 raisons. Vous ne pensez tout de même pas que je vais continuer à enfoncer mon bouquin, non ?)